DIGITAL EDUCATION PIONEERS

Apprendre et enseigner dans une société numérique

Prochaine date:  01.09.2021

La numérisation transforme notre environnement professionnel. Elle influence ce qui est enseigné aujourd’hui aux élèves ainsi que, tout particulièrement, la manière dont l’enseignement est dispensé. En vue de favoriser la percée de nouvelles projets d’enseignement et d’apprentissage numériques dotées d’un potentiel de mise à l’échelle, Gebert Rüf Stiftung apporte son soutien aux écoles de tous les niveaux qui donnent une impulsion pertinente à l’«école du futur» par le biais d’initiatives exemplaires, principe bottom-up, ou en cooperation avec des partenaires école externes. Le programme de financement s'adresse aux enseignants et aux directeurs d'école dont les projets sont axés sur la mise en œuvre.

Objectif: projets pionniers pour l’école du futur

L’enseignement scolaire contemporain vise à former des citoyens et des citoyennes responsables, capables d’un jugement critique et prêts à façonner l’avenir en étant ancrés dans leur époque. Dans la mesure où des compétences telles que la créativité, la pensée critique, la capacité à collaborer, la curiosité ou encore une culture positive de l’erreur sont toujours plus importantes pour aborder l’avenir, l’encouragement de nouvelles approches pour la résolution de problèmes gagne lui aussi en importance.

D'une part, les écoles d'aujourd'hui doivent tenir compte des nouveaux développements technologiques et dispenser un enseignement approprié à leur sujet; d'autre part, elles doivent tirer parti de la numérisation pour exploiter les potentiels d'échange et d'individualisation vis-à-vis des élèves. Les formats d'enseignement ouverts favorisent non seulement un apprentissage basé sur la recherche et davantage axé sur les projets, mais aussi l'autonomie et les compétences méthodologiques des étudiants.

Enseigner le numérique de manière appropriée et adaptée aux destinataires est une activité exigeante. Les aspects pédagogiques sont forcément plus importants que les aspects techniques, car ce sont toujours des hommes et des femmes qui expliquent les technologies aux élèves – selon une approche pédagogique spécifique et une didactique habile. Une bonne relation élève-enseignant gagne en importance pour la réussite de l’apprentissage. Seuls les élèves captés par l’enseignement et qui s’y sentent valorisés sont prêts à s’ouvrir à de nouvelles formes d’enseignement ouvert.

Critères de soutien pour les projets «Digital Education Pioneers»

  • Initiatives bottom-up (approche ascendante) d’enseignants, directrices et directeurs d'école, écoles de tous niveaux (primaire, secondaire, collège et professionnel) ou projets de coopération avec partenaires externes.
  • Des projets d'enseignement pédagogiquement judicieux, axés sur la culture numérique, l'activation des étudiants et l’Open Education.
  • Budget de CHF 10,000 à 100,000 pour la mise en œuvre du projet, pas de prise en charge des coûts d'infrastructure purs.
  • Concernant la mise en œuvre et la mise à l’échelle de l’idée du projet, les projets doivent fournir une lettre de soutien de l'autorité scolaire concernée et d'autres enseigantes ou directeurs/directrices d'école.
  • Pas de soutien au développement d'outils/logiciels.
  • Contribution et gestion de projet par les enseignants/direction de l'école.

Soumission de projets

Les projets peuvent être déposés chaque trimestre (1er février, 1er mai, 1er septembre, 1er décembre) selon les directives générales auprès de Gebert Rüf Stiftung. La procédure de soumission se déroule en deux phases.

Utilisez notre portail web pour soumettre votre projet et téléchargez tous les documents nécessaires conformément aux directives suivantes.

Evaluation Digital Education Pioneers

Lorsque, comme dans le cas du champ d’activité «Digital Education Pioneers», les projets peuvent être déposés chaque trimestre, le processus de sélection dure environ six mois – de la soumission de la proposition de projet (première étape) à la décision concernant la requête de projet (deuxième étape), tandis que pour les projets d'un budget de 50'000 CHF, il dure généralement trois mois. Le conseil de fondation prend sa décision lors de l’une de ses séances plénières trimestrielles sur la base des critères de base et des buts stratégiques du champ d’activité en question.

Les premiers projets (2019) ont permis d'affiner le champ d'action et ne sont pas exemplaires pour l'orientation actuelle du financement.

Toute proposition de nouvel examen ou demande de réexamen est exclue; aucune correspondance ne sera échangée à l’issue d’une décision négative de soutien.

Projets approuvés Digital Education Pioneers