SCIENTAINMENT

Faire de la science-divertissement

Prochaine date:  01.09.2019

Dans le cadre du programme «Scientainment» lancé en 2013, Gebert Rüf Stiftung met des fonds à disposition pour encourager des projets modèles et novateurs de communication scientifique à bas seuil. Elle souhaite par ce biais stimuler la discussion sur les formes de communication scientifique moderne et promouvoir de nouveaux formats.

Objectif: faire sortir la communication scientifique du piège des RP

En Suisse, la communication scientifique suit en général les règles habituelles de la diffusion et de la médiation de l’information. A cette fin, on dispose de toute une série de publications produites par diverses institutions. Les hautes écoles et des organismes spécialisés proposent eux aussi de nombreux événements de toutes sortes. Dotée de ressources non négligeables, la communication scientifique s’efforce aujourd’hui de faire sortir les milieux académiques de leur tour d’ivoire et de promouvoir le dialogue entre les chercheurs et la population.

Pour ce faire, elle a certes recours à des formats populaires et plaisants, mais il est rare qu’elle soit porteuse d’émotions et elle agit dans une logique d’autolégitimation. Ce type de communication scientifique «à seuil élevé» atteint son but auprès d’un public intéressé par les questions touchant à l’éducation et à la science. Mais il n’atteindra jamais une majorité de la population suisse.

Elargir le public

En Suisse, deux tiers environ de la population sont laissés pour compte par les formes habituelles de la communication scientifique. Cet état de fait est préoccupant pour l’avenir du pays de deux points de vue: premièrement, c’est une mission prioritaire de la société du savoir d’englober la plus grande partie possible de la population, selon son niveau d’éducation, à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Deuxièmement, le domaine FRI, en tant que domaine prioritaire sur le plan politique et social, doit veiller à continuer de rallier une majorité à long terme pour garantir l’avenir des budgets FRI alloués par l’Etat par rapport à d’autres demandeurs.

De l’audience grâce au scientainment

Dans le cadre de la communication en lien avec la formation, la recherche et l’innovation, scientainment est une approche à bas seuil qui informe et divertit de manière intelligente: sous une forme adaptée au public cible, les contenus sont présentés de manière factuelle mais aussi propre à susciter des émotions positives. Grâce au scientainment, la science doit retrouver le lien personnel, l’étonnement, la magie, l’énigmatique, le surprenant, le suspense, le plaisir et l’espoir qui en sont l’essence même. Scientainment fait ainsi le lien entre le domaine FRI et des personnes qui jusque-là ne consommaient pas ou peu d’informations de ce type.

Gebert Rüf Stiftung finance des projets soit fondamentalement nouveaux, soit réaménagés dans le but du scientainment. Par ce programme de financement proposé pendant plusieurs années, Gebert Rüf Stiftung invite les professionnels de la communication scientifique, les associations, les fédérations et les institutions actives dans la formation, la recherche, l’innovation ainsi que la culture à réfléchir à la nécessité de proposer une information scientifique aisément accessible et à développer de nouvelles formes de dialogue scientifique avec des représentants de groupes non familiers des thèmes scientifiques.

Projet modèle «Wissen in 20Minuten»

De novembre 2009 à février 2017, une double page «Wissen» a paru chaque vendredi dans le journal gratuit 20Minuten. Initié et financé par Gebert Rüf Stiftung, ce projet a aussi été cofinancé par Stiftung Mercator Schweiz dans sa phase pilote. La responsabilité rédactionnelle revenait à une agence de presse indépendante, spécialisée dans la communication scientifique. Depuis le terme de cette collaboration, la rédaction de 20Minuten produit elle-même une page «Wissen».

Critères de soutien

Le projet

  • est innovant et divertissant;
  • informe et discute de sujets scientifiques en lien avec l’actualité de la recherche scientifique;
  • s’adresse à des groupes cibles en Suisse sans affinité pour la science et l’information scientifique;
  • est prévu pour avoir un impact majeur en termes de sensibilisation pour les sujets scientifiques;
  • est conçu et réalisé par une équipe interdisciplinaire de scientifiques et d’autres professionnels (par exemple en lien avec le sport, la culture populaire, le divertissement, les nouveaux médias).

Les projets suivants sont exclus:

  • projets liés à des actions marketing ou aux relations publiques d’une institution;
  • projets de recherche sur la communication scientifique.

La sélection des projets repose sur des critères clairement définis:

  • compétence de l’équipe du projet;
  • originalité du format et du procédé;
  • adéquation entre le format et le procédé d’une part et le public cible d’autre part;
  • faisabilité du projet;
  • effets escomptés sur le plan qualitatif et quantitatif.

Soumission de projets

Les projets peuvent être déposés chaque trimestre (1er février, 1er mai, 1er septembre, 1er décembre) selon les directives générales auprès de Gebert Rüf Stiftung. La procédure de soumission se déroule en deux phases.

Evaluation des projets

Lorsque, comme dans le cas du champ d’activité «Scientainment», les projets peuvent être déposés chaque trimestre, le processus de sélection dure environ six mois – de la soumission de la proposition de projet (première étape) à la décision concernant la requête de projet (deuxième étape). Le conseil de fondation prend sa décision lors de l’une de ses séances plénières trimestrielles sur la base des critères de base et des buts stratégiques du champ d’activité en question.

Toute proposition de nouvel examen ou demande de réexamen est exclue; aucune correspondance ne sera échangée à l’issue d’une décision négative de soutien.

Scientainment Clips

Projets approuvés scientainment

Crédit photos, défilement d’images

Bilder aus der Zeitung «Scientainment», Februar 2015, Christoph Läser Photograph AG, Bâle