Projekte Ergebnisse für «güsewell»

Close

Ecoute musicale en CSI – BREF 2017 «Soziale Innovation»

Redaktion

Für den Inhalt der Angaben zeichnet die Projektleitung verantwortlich.

Kooperation

Dieses Projekt ist einer der sechs Gewinner der Jahresausschreibung 2017 «BREF – Brückenschläge mit Erfolg» – ein Kooperationsprogramm von Gebert Rüf Stiftung und swissuniversities. Projektpartner: Haute Ecole de Musique Vaud Valais Fribourg (HEMU); Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV); Haute école d’ingénierie et de gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD); Centre de psychiatrie du Nord Vaudois (DP-CHUV-Spn); Fondation de Nant, institution psychiatrique de l’Est Vaudois; Centre hospitalier St-Cyr au Mont d’Or (Lyon, F); Hôpital psychiatrique de Prangins (DP-CHUV-SPO).

Projektdaten

  • Projekt-Nr: GRS-064/17 
  • Förderbeitrag: CHF 238'000 
  • Bewilligung: 30.10.2017 
  • Dauer: 02.2018 - 01.2020 
  • Handlungsfeld: BREF – Soziale Innovationen, 2011 - 2017

Projektleitung

Abstract

Les mesures de contention dans la prise en charge des patients psychiatriques sont très controversées, en Suisse comme dans d'autres pays européens. Le placement en chambre de soins intensifs (CSI) ou en chambre sécurisée (l’appellation varie d’une institution à l’autre) - espace verrouillé visant à réduire les stimulations sensorielles afin que les patient.e.s puissent reprendre le contrôle de leur état psychique et de leur comportement - est problématique à plusieurs égards : il s'agit d'une atteinte à la liberté, à l'autonomie et à la dignité des patient.e.s ; la fonction thérapeutique et l'efficacité de la mesure ne sont pas avérées ; l’hypostimulation sensorielle peut présenter des risques ; finalement, ce type d’intervention rend difficile l’établissement d’une relation soignante basée sur le dialogue et les interactions.
Face à ces problèmes, un besoin fort de repenser et de réaménager les pratiques de soins se fait sentir. Le recours à la musique pour meubler le silence de la chambre tout en réduisant le sentiment de solitude et d'abandon exprimé par les patient.e.s semble une piste porteuse, surtout si ces derniers ont la possibilité de gérer eux-mêmes le dispositif qui diffuse la musique, retrouvant ainsi une certaine autonomie et une emprise sur leur environnement. Ces considérations ont constitué le point de départ d'un projet de recherche-action (Amenhotep, 2012-2106) qui a permis de développer un dispositif d'écoute musicale conforme aux règles de sécurité très strictes des services de psychiatrie aiguë et d'élaborer un choix de morceaux de musique catégorisés selon leur contenu émotionnel. Actuellement, deux chambres sont équipées de ce dispositif à Yverdon-les-Bains (DP-CHUV/Secteur psychiatrique Nord), une à Lyon (Centre hospitalier St-Cyr au Mont d’Or), une quatrième a été équipée à Corsier-sur-Vevey (Fondation de Nant, Secteur psychiatrique de l'est vaudois). Quatre autres chambres suivront en 2019 à l’hôpital psychiatrique de Prangins (DP-CHUV/Secteur Psychiatrique Ouest). Par ailleurs, des discussions sont en cours avec d’autres institutions psychiatriques suisses et françaises concernant la possibilité d’équiper certaines de leurs chambres avec le dispositif musical.
L’objectif principal du projet « écoute musicale en CSI » est de mettre le dispositif à l'épreuve d'une démarche de recherche empirique en testant certaines des hypothèses formulées par les équipes soignantes impliquées dans son élaboration. Ainsi, le projet vise (1) à documenter les modalités d’utilisation du dispositif par les patient.e.s ; (2) à étudier son impact tant sur le vécu subjectif des patient.e.s et des soignant.e.s que sur la relation soignante ; (3) et à contribuer à une meilleure compréhension de la pratique et du vécu des CSI dans les différentes institutions psychiatriques étudiées.

Was ist das Besondere an diesem Projekt?

Le projet "écoute musicale en CSI" est intimement lié aux questionnements et débats actuels sur la pratique du soin intensif en psychiatrie aiguë. Au-delà d'être compréhensive, sa visée est transformative : par l'observation de la réalité, par les échanges avec les équipes soignantes et les patient.e.s, par la présentation du projet dans les milieux professionnels et politiques, l'objectif est de susciter les discussions et une réflexion critique sur les possibilités de restaurer l’autonomie et la dignité des patient.e.s et de favoriser le bien-être au travail des équipes soignantes.

Stand/Resultate

La phase préliminaire du projet (mars - août 2018) a débuté par l’engagement d’un assistant de recherche spécialisé en sociologie de la communication et de la culture. L’équipe de recherche a ensuite affiné le protocole de recherche (hypothèses de recherche, outils de collecte des données, déroulement, etc.) en étroite collaboration avec les soignantes et soignants des trois institutions de terrain partenaires. Ce protocole a été soumis à la commission d’éthique du canton de Vaud (CER-VD) en juillet 2018 et validé fin août.
La phase de collecte de données (septembre 2018 – août 2019) a commencé dès réception de la décision positive de la commission d’éthique. Les données quantitatives (questionnaires) et qualitatives (interviews) sont traitées au fur et à mesure de l’inclusion des patients dans le dispositif expérimental. En parallèle, des contacts ont été pris avec 6 compositeurs et compositrices qui vont écrire – d’ici à mai 2019 - une nouvelle série de 20 morceaux de musique pour le dispositif.

Publikationen

Güsewell, A., Bovet, E., Bornand, C., Stantzos, A., & Bangerter, G. (in press). Music in seclusion rooms – development, implementation and initial testing of a music listening device. Issues in Mental Health Care;
Güsewell, A., Bornand, C., Bovet, E., Bangerter, G., Stantzos, A., & Thomas, M. (2018). Musik in Isolationszimmern. In S. Hahn et al. (Eds)., “Gute Arbeit”, eine Herausforderung für die Psychiatrische Pflege in Praxis – Management – Ausbildung – Forschung (pp. 97-102). 15. Dreiländerkongress Pflege in der Psychiatrie, Wien, Österreich;
Bovet, E., Bangerter, G., Bornand, C., Güsewell, A., Stantzos, A., & Thomas, M. (2018). Un dispositif musical pour les patients en psychiatrie. Journal La Source, 128(2), pp. 6-7;
Bornand, C., Stantzos, A., Güsewell, A, Bovet, E., Bangerter, G., & Chakraborty, G. (2017). User Aware Interface for Seclusion Rooms. Conference paper, IEEE 8th International Conference on Awareness Science and Technology (iCAST 2017);
Bovet, E., Bangerter, G., Constantin, V., & Stantzos, A. (2015). Un dispositif musical en chambre d'isolement. Santé Mentale, 198, 18-22;
Pool, S. (2014). Musique à l’hôpital psychiatrique. Revue Musicale Suisse, 11, 20.

Medienecho

HES-SO (2018). Quand la musique permet aux patients de recouvrer leur autonomie. In Rapport annuel 2017 (p. 48).
HESAV (2018, 26 novembre). Dispositif d'écoute musicale en chambre d'isolement : quelles retombées positives? In Santé Mantale.fr Le mensuel des équipes soignantes en psychiatrie.

Links

Am Projekt beteiligte Personen

Equipe de recherche:
Dr. Angelika Güsewell, professeure et responsable Ra&D, Haute Ecole de Musique Vaud Valais Fribourg (HEMU)
Gilles Bangerter, maître d'enseignement et chercheur, Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV)
Dr. Emilie Bovet, maître d'enseignement et chercheuse, Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV)
Cédric Bornand, professeur, Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD)
Alexia Stantzos, Infirmière Cheffe, Centre de psychiatrie du Nord Vaudois (DP-CHUV-Spn)
Matthieu Thomas, assistant de recherche(HEMU)
Gregory Medwed, collaborateur ingénierie (HEIG-VD)
José Moreno, collaborateur ingénierie (HEIG-VD)
Sarah Waeber, communication (Exeshot)

Personnes de contact dans les institutions partenaires:
Alexia Stantzos, Infirmière Cheffe, Centre de psychiatrie du Nord Vaudois (DP-CHUV-Spn)
Maude Bertusi, Infirmière clinicienne, Centre de psychiatrie du Nord Vaudois (DP-CHUV-Spn)
Vanille Hannon, Infirmière clinicienne, Fondation de Nant,
Dr. Fabienne Galland, Psychiatre, Centre hospitalier St-Cyr au Mont d’Or
Dr. Marion Périn-Dureau, Psychiatre
Louis Prod’hom, Infirmier clinicien spécialisé, Hôpital psychiatrique de Prangins (DP-CHUV-SPO)

Suivi financier:
Christophe Descamps, responsable des finances, Haute Ecole de Musique Vaud Valais Fribourg (HEMU)

Letzte Aktualisierung dieser Projektdarstellung  24.06.2019